Circuit Découverte

-

6 Jours / 5 nuits

Jour 1 :

Matinée : Nous longerons la route des pêches jusqu'à la porte de non-retour à Ouidah, symbole du départ des esclaves au temps colonial. Nous emprunterons ensuite l'historique route des esclaves sur laquelle nous visiterons la mangrove de Djegbadji, où l'on fabrique le sel dans la tradition locale.

 

Après-midi : Départ à Grand Popo et Installation dans votre lieu d'hébergement en face de la mer. Présentation du travail de conservation des tortues marines et repas local sur la plage. 

 

Nuit : Possibilité d'accompagner les éco-gardes, pour une recherche des tortues marines et incubation des oeufs pour la conservation durable des ressources biologiques.

 

Jour 2 :

Matinée : Visite du village traditionnel de Tokpa-Aizo. Observation des méthodes de fabrication de paniers à base de palmier à huile et de la distillation du vin de palme en alcool local : le Sodabi. Visite des maraîchers de Zogbedji pour observer différentes techniques de culture. Selon leur saison, le repas de midi sera composé de légumes issus de ces petits producteurs.

 

Après-midi et soirée : Libre à Grand Popo.

Jour 3 :

Matinée : Pour garantir une observation propice des oiseaux, c'est au petit matin que nous rejoindrons Avlo. Cette mangrove sous forme d'une petite île est le refuge d'un nombre important d'oiseaux résidents et migrateurs (héron blanc, héron cendré, martin pêcheur...). Nous continuerons la visite en pirogue jusqu'à la bouche du Roy, l'embouchure entre le fleuve Mono et l'océan Atlantique. C'est dans ce cadre naturel, que nous prendrons le petit déjeuner. 

 

Repas du midi au bord du Lac Ahémé.

 

Après-midi : Visite de la forêt sacrée de Kpassé à Ouidah. Cette forêt est au cœur des croyances Vodoun, de par les divinités représentées et de par son histoire et ses légendes. La forêt des rois détient un arbre à souhait ; en déposant sa main gauche dessus et en lui laissant un présent dans ses racines, il vous sera possible de faire un vœu.

 

Installation et nuitée au Jardin Secret à Ouidah.

 

Jour 4 :

Matinée : Libre à Ouidah

Après-midi : Visite de la forêt naturelle de Niaouli, qui abrite une station de recherche créée pour l’acclimatation des espèces exotiques et tropicales en 1904 par l'IRAT (Institut de recherches agronomiques tropicales et des cultures vivrières), actuellement appelé CIRAD (Centre de recherche agronomique pour le développement). On y trouve les espèces : hévéa, cacaoyers, caféiers, vanilliers, etc. Pour les touristes passionnés par la nature, cette forêt naturelle de 450 hectares propose une végétation variée: Entandrophragma angolense (l’acajou d’Afrique), Ceiba pentendra (le fromager) etc. La faune est également présente avec de petites antilopes, les singes vervets, les mangoustes, l’aulacode appelé communément Agouti, etc. Le long d'un sentier écologique, la visite nous mène à un mirador d'une hauteur de 8 mètres, qui nous offre une vue panoramique de la forêt.

 

Soirée : Libre à Niaouli.

 

Jour 5 :

Matinée : Une sortie en forêt est prévue au petit matin, pour garantir une observation propice des différentes espèces animales présentes. Repas de midi au centre de recherche avant de prendre la route pour la forêt de Lama.

 

Après-midi : Visite de la forêt naturelle de Lama. La forêt de Lama est une forêt dense semi-décidue qui s'étend sur un total de 12250 hectares dont 4500 hectares de forêt naturelle. Le long d'un sentier écologique, vous pourrez découvrir différentes espèces floristiques, leur utilité et leur vertu (Fromager, Faux-iroko, etc.). Cette forêt abrite également une faune impressionnante (5 espèces de primates dont la fameux singe à ventre roux, antilopes, mangoustes, etc). La visite se poursuit jusqu'à un mirador d'observation haut de 25 mètres, qui offre une vue panoramique sur l'ensemble de la forêt.

 

Soirée : Libre à Abomey.

 

Jour 6 :

Matinée : La matinée est libre à Abomey, capitale historique du royaume du Dahomey. Vous pourrez y visiter le site classé des palais royaux, la place de Goho et sa statue du roi Béhanzin ou encore le grand marché historique de Houndjro.

 

Repas du midi dans un maquis à Abomey.

 

Après-midi : Visite de 3 villages lacustres du Lac Nokoué. L’histoire de ces installations est liée à la colonisation, les personnes voulant fuir l’esclavage se sont retrouvées en un lieu commun pour bâtir les premières maisons à Sô-Ava. Après des inondations violentes, les maisons sur pilotis se sont dressées. C'est en barque motorisée que nous visiterons les hameaux de Veky, Sô-Ava et Ganvié dans leurs architectures exceptionnelles et colorées ainsi que le mode de vie des habitants , qui s'adaptent à une vie sur l'eau avec une aisance remarquable. A Ganvié, nous irons voir l'intérieur d'une de ces maisons, dans laquelle les femmes transforment les jacinthes d'eau en chapeaux, nattes et autres objets décoratifs. Le trajet entre ces différents hameaux nous permet d'observer une végétation aquatique abondante, de cabanes de pêcheurs sur pilotis, de techniques traditionnelles de pêche (épervier, acadja, nasses...), etc. Un rafraîchissement est prévu avant le retour à l'embarcadère.

 

Retour prévu à Cotonou en début de soirée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pêcheurs sur la route des pêches                                                           Porte de non-retour à Ouidah

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cultures maraîchères à Zogbedji                                                            Mangrove d'Avlo

Cocons de chenilles à la forêt de la Lama                                                Maison sur pilotis à Ganvié